Maisons de vente

Assurance pour maisons de vente

Une assurance pour maison de vente aux enchères est importante. Avec de nombreuses oeuvres d'art inestimables transférées dans leur établissement. Il est important de protéger ces actifs

Dans une maison de vente entrent et sortent tous types d’œuvres d’art et nombreuses sont celles qui peuvent être extrêmement coûteuses voire inestimables. La tentation de laisser traîner ses doigts pour une personne qui est toujours dans le coin est grande et la possibilité qu’une œuvre d’art soit endommagée, par une mauvaise manipulation ou par vandalisme ou même dans une moindre mesure, par une catastrophe naturelle, est toujours présente et plane comme un nuage sombre sur les procédures.

Si vous dirigez une maison de vente, débarrassez-vous de ce nuage de risques et protégez-vous, ainsi que les possessions dont vous êtes responsable. Vous pouvez ne pas être propriétaire des œuvres qui passent vos portes et vous pouvez bien sûr être en contact avec elles pour un temps limité seulement, mais vous ne voulez pas vous retrouver dans une mauvaise passe, avec des pièces abîmées ou volées dont vous seriez responsable et sans assurance pour vous aider à couvrir les dommages. Les musées et les galeries d’art assurent souvent les œuvres qu’ils supervisent même s’ils ne les possèdent pas eux-mêmes et ne font que les emprunter. De même, vous devriez gérer les risques comme le ferait un musée ou n’importe quel établissement professionnel collectionnant des œuvres d’art, et prendre une police d’assurance qui couvre tous les accidents qui peuvent arriver aux pièces que vous pourriez vendre.

Il existe plusieurs temps à risque que vous seriez amené à gérer pendant que vous vous occupez d’une œuvre d’art donnée. Par exemple, il serait opportun de souscrire à une assurance qui protège les œuvres en cours de transfert vers votre établissement, ainsi que vers les nouveaux propriétaires une fois la vente terminée. Par ailleurs, vous voudriez bien sûr une assurance qui vous protège si l’œuvre est vandalisée ou volée pendant son stockage avant-vente, et même pendant la vente elle-même. A partir du moment où vous ne possédez probablement pas la plupart des pièces que vous mettrez aux enchères de manière générale, une assurance titres ne sera pas nécessaire et vous pouvez sans problèmes vous en abstenir puisque une assurance tous dommages sera suffisante. Les taxes seront probablement minimes ou inexistantes.

Ne laissez pas le destin vous dicter votre avenir financier. Les imprévus peuvent se produire et surgissent couramment, et bien que les propriétaires d’une œuvre d’art l’assureront souvent contre le vol ou les dommages, vous ne pouvez jamais être tout à fait certain de l’étendue de la couverture et vous ne voudriez certainement pas faire confiance au jugement d’un tiers dans le cas d’un évènement malencontreux inattendu. Par tous les moyens, vous devriez tout ce qui vous est possible pour protéger physiquement du vol, du vandalisme, du feu et des risques habituels les œuvres qui passent entre vos murs, mais il est impossible de tout prévoir et vous devriez prendre une assurance pour couvrir le reste.

Ne travaillez pas sans protection. Souscrivez à une police d’assurance dédiée à l’art ou bien à une assurance générale pour les maisons de vente aussi rapidement que possible.

Suivant : Assurance pour galeries
Copyright ArtAssurances.com © Toute reproduction est strictement interdite