Musées

Assurance pour les musées

Les musées ont dans leur collection beaucoup d'oeuvres d'art unique. Par conséquent, il est important d'obtenir une assurance contre les dommages et la fraude liée aux titres.

Les musées peuvent constituer des challenges particuliers quand on en vient à vouloir assurer des œuvres d’art extrêmement précieuses.

En premier lieu, comment estimer des œuvres « inestimables », uniques et irremplaçables même si le prix d’origine peut être compensé d’une façon ou d’une autre ? En dépit de ces questions épineuses, plus une œuvre est « inestimable » plus il est important de l’assurer contre le vandalisme, les incendies et autres sinistres, aussi bien que le risque toujours présent de vol.

Si une pièce de valeur est endommagée par un événement imprévu, il peut être coûteux de la faire restaurer et une assurance d’art peut aider à couvrir ces coûts. La situation est un peu plus délicate quand une œuvre doit être remplacée et ne peut être récupérée, parce que parfois il est impossible de la remplacer. Même si une pièce est irremplaçable pourtant, une bonne police d’assurance garantira au moins au musée de ne pas se retrouver les mains vides et c’est toujours mieux que rien. Dans l’éventualité d’une perte désastreuse en particulier, cela peut aider un établissement qui s’appuie sur ses reliques sans prix de souffrir de la perte de ses revenus.

  • Comme les autres types d’assurance, l’assurance pour les musées se présente sous deux aspects :
  • La protection contre les dommages à la propriété, comme les désastres naturels, les vandales et les incendies volontaires, parmi d’autres
  • La protection contre les conflits de propriété de l’œuvre – vous ne voulez pas dépensez de somme importante pour une œuvre et découvrir ensuite que vous n’en êtes pas le propriétaire légitime.

En plus de ces deux types principaux d’assurance, un musée a le choix entre différentes polices pour couvrir différentes circonstances.

  • Par exemple :
  • Il existe des polices qui vous protègeront contre le vol ou les dommages pendant que l’œuvre est accueillie dans le musée
  • Il existe aussi des polices d’assurance qui protègeront les œuvres pendant leur stockage
  • Un musée peut également avoir besoin de prêter une pièce à un autre musée ou à une galerie et voudra s’assurer qu’il possède une assurance qui couvrira l’œuvre à l’extérieur des murs
  • De même, s’il emprunte une œuvre qui appartient à un autre établissement, il peut vouloir pécher par excès de prudence et assurer ces œuvres également.

Quoi faire pour les risques pendant le transport entre les deux endroits ? C’est aussi à considérer : un musée peut avoir une assurance qui couvre les œuvres lorsqu’elles sont transférées vers et depuis d’autres musées ou galeries.

Il peut être prudent de souscrire en plus à une assurance globale qui couvre toutes ces différentes circonstances, selon la valeur des œuvres et la fréquence à laquelle elles voyagent d’un endroit à un autre. Par chance, les assurances d’art sont bien souvent sans ou à faible franchise, alors les choses n’ont pas besoin d’être trop compliquées si un sinistre survient de façon inattendue.

Suivant : Assurance pour les artistes
Copyright ArtAssurances.com © Toute reproduction est strictement interdite